News Cricoteka

Cricotages

Tadeusz Kantor expliquait dans l'un de ses textes : Cricotage est une sorte d'action qui découle de l'expérience du Théâtre Cricot 2 et de la méthode de jeu d'acteur découverte et pratiquée par ce théâtre.  Il utilisa pour la première fois le terme de Cricotage comme titre de happening qui eut lieu en 1965 dans la salle de l'Association des Amis des Beaux-Arts à Varsovie.
Le texte susmentionné est tiré du programme du spectacle Où sont les neiges d'antan. L'artiste attribua pour la première fois le terme de "Cricotage" à un court spectacle du Théâtre Cricot. La première représentation a eu lieu en janvier 1979 au Palazzo delle Esposizioni à Rome, à l'occasion de l'exposition intitulée Oeuvres de Tadeusz Kantor et des artistes du cercle du Théâtre Cricot 2. 
En 1987, à Kassel, s'est tenue la première représentation du "Cricotage" (d'une durée d'environ trente minutes) intitulé "La Machine de l'Amour et de la Mort" dans lequel Tadeusz Kantor fait référence à la pièce de Maeterlinck "La Mort de Tintagiles", spectacle qu'il avait réalisé encore avant la Deuxième Guerre  mondiale (la première partie de ce cricotage est intitulée : Théâtre de Marionnettes de Tadeusz Kantor. L'année 1937) et dans lequel on distinguait nettement la fascination de Kantor par le constructivisme, l'abstraction et par le Bauhaus. Dans ce spectacle le temps devient en quelque sorte le "lieu du spectacle" et c'est là que se joue le drame, avec les personnages, les marionnettes et la machine. Dans la deuxième partie de ce cricotage, l'artiste revient aux tableaux nostalgiques de Wojtkiewicz. Ce spectacle marque le début du Théâtre de l'amour et de la mort qui fut la dernière étape de la création de l'artiste.
Les autres "cricotages" (Le Mariage, Une très courte leçon, Ô douce nuit) furent élaborés à l'occasion des rencontres avec de jeunes artistes de théâtre et dans une certaine mesure, la forme de ces spectacles dépendait des propositions et des suggestions faites par les élèves. Dans Le Mariage à la manière constructiviste et surréaliste par exemple, se sont les jeunes adeptes de l'art dramatique qui ont inventé l'intrigue, alors que dans les autres cricotages ils créèrent certains personnages et ont conçu certaines scènes. Ces spectacles ont été présentés plusieurs fois en public, à la fin des "stages ou leçons d'art dramatique", en tant que résultat du travail réalisé conjointement par Tadeusz Kantor et par ses élèves.

Rédaction scientifique : Anna Halczak

Traduction, à l'exception du texte Cricotage par Oskar Hedemann