News Cricoteka

Théâtre de Marionnettes


En 1938, dans la salle Bratniak, place Matejko, à l’Académie des Beaux-Arts de Cracovie, avec un groupe d’étudiants (entre autres: Erna Rosenstein, Jadwiga Madziarska, Jerzy Zitzman, Zenobiusz Zwolski) Tadeusz Kantor présente le spectacle de marionnettes La Mort de Tintagiles de M. Maeterlinck.
Bien des années plus tard, Kantor écrit:
„ (…) C’était dans les années 1937-38, lorsque j’avais réalisé au théâtre de marionnettes La Mort de Tintagiles et quand j’étais encore fasciné par l’abstraction, j’admirais Malevitch, Mondrian, Klee, les formes pures créées par Gropius, Mohol-Nagy, Schlemmer… J’étais alors constructiviste mais je commençais à me demander où fallait-il alors situer ce grand mystère des petits drames de Maeterlinck, celui du symbolisme excommunié et celui des angoisses de Kafka. Je me posais la question de savoir ce que je recherchais dans ces cryptes où reposent les rois de Pologne ou dans une cour pleine de déchets et d’orties, là, où repose la poésie de Bruno Schulz… Mon spectacle n’a été représenté qu’une seule fois. (…)” 

( Moje królestwo za miłość,[Mon royaume pour un amour], interview réalisée par Rita Sala, „Il Messaggero di Roma”  19 juin 1987, texte repris dans : „Teatr Cricot 2. Informator 1987-1988”, Ośrodek Teatru Cricot 2 – CRICOTEKA, Cracovie 1989, p.80)

De ce spectacle n’ont été conservés que les dessins de Tadeusz Kantor et le texte présenté dans cette partie du site. 

Rédaction scientifique : Anna Halczak