News Cricoteka

1988-1990

1988
Première mondiale du nouveau spectacle de Tadeusz Kantor Je ne reviendrai jamais au Piccolo Teatro Studio à Milan (le 23 avril 1988).
Le Théâtre Cricot 2 présente: Qu'ils crèvent les artistes - à Saint Marin (Teatro Nuova Dogana) et à Salerno (Teatro "A") - ainsi que Je ne reviendrai jamais  - à Berlin-Ouest (Akademie der Künste), New York (La MaMa ETC), Paris (Centre Georges Pompidou), Palma de Mallorca (Teatro Auditórum), Toulouse (Théâtre Garonne) et à Lyon-Villeurbanne (Théâtre National Populaire).
T. Kantor présente son "cricotage" La Machine de l'amour et de la mort à Helsinki et à Vaasa.
Avec un groupe d'acteurs, de mimes et de marionnettistes  il réalise, à l'Institut International de la Marionnette à Charleville-Mézières le "cricotage" Une très courte leçon (du 16 août au 10 septembre 1988).
Exposition des nouveaux tableaux de T. Kantor "Plus Loin, Rien" (ouverture, le 5 mars 1988).
 
1989
Le Théâtre Cricot 2 présente le spectacle Je ne reviendrai jamais  - à Montpellier (Théâtre des Treize Vents), Lille (Théâtre Roger Salengro), Barcelone (Mercat de les Flors), Madrid (Teatro Albéniz), Rome (Teatro Il Vascello), Lisbonne (Grand Auditorium de la Fondation Gulbekian) et à Nuremberg (Tafelhalle).
Présentation de La Classe morte, Wielopole, Wielopole, Qu'ils crèvent les artistes et Je ne reviendrai jamais au festival du Théâtre Cricot 2 à Paris (mai-juin). Symposium international "Tadeusz Kantor, peintre, homme de théâtre, ses résonances à la fin du XX siecle" au Centre Georges Pompidou à Paris (les 29 et 30 juin).
Exposition de la peinture de T. Kantor "Plus Loin, Rien" à la Galerie de France (du 22 juin au 1er septembre). Exposition "Tadeusz Kantor. Le Voyage" au Centre Georges Pompidou.
A Cracovie débutent les répétitions du spectacle: Aujourd'hui, c'est mon anniversaire .
 
1990
Le Théâtre Cricot 2 présente: Je ne reviendrai jamais - à Cracovie (Théâtre Stary), Varsovie (Club Stodoła) et à Tokyo (Parco Theatre) - ainsi que La Classe morte  - à Salerno (Teatro Capitol), Bari (Teatro Petruzelli) et à Reykjavik (Theatre in Rejkiawik).
A Avignon, Kantor travaille avec des jeunes artistes, avec lesquels il prépare un nouveau "cricotage" intitulé Ô douce nuit .
Il prépare son dernier spectacle Aujourd'hui c'est mon anniversaire  - à Cracovie et à Toulouse.
A Cracovie est organisé un symposium franco-polonais "Art and Freedom" consacré à la création artistique de T. Kantor (du 9 au 11 mai 1990).
Exposition de dessins de T. Kantor à la Galerie Poll à Berlin-Ouest.
Exposition de ses dessins, peintures et objets théâtraux à la Spicchi dell'Est Gallery à Rome (du 11 juin au 20 juillet).
 
Tadeusz Kantor meurt le 8 décembre 1990 à Cracovie. Le 14 décembre, au cimetière Rakowicki à Cracovie ont lieu les obsèques de l'artiste.
 
La réalisation de son dernier spectacle Aujourd'hui c'est mon anniversaire est achevée par l'ensemble du Théâtre Cricot 2. La première mondiale a lieu au Théâtre Garonne à Toulouse (le 1er janvier 1991) et au Centre Georges Pompidou à Paris (le 21 janvier 1991).

Traduction: Oskar Hedemann
Rédaction: Józef Chrobak
 
 
 

Rédaction: Jolanta Kunowska
Imprimer: cette page, toutes les pages